FESTIVAL Initié par :

MAMIA CHERIF

directrice artistique du Comptoir des Poètes.

Chanteuse-comédienne, auteure, compositeure et interprète.
Elle se raconte en chansons, passe d’une langue à une autre, la tête entre deux mondes, elle a choisi de mettre les silences et les mots en musique pour ne plus se taire...


Avec « Double vie » et « Jazzarab » enregistrés avec Ibrahim Maalouf, Pierrejean Gaucher et Damien Argentieri, elle est passée de la chanson française (musique du monde) au jazz, autour de la Méditerranée. Elle est heureuse de présenter et de partager avec le public la quatrième édition du Comptoir des Poètes à Grignan.
Dans le cadre, d’un hors les murs avec la Médiathèque de Montélimar (partenaire du Concours Poèsia et du Comptoir des poètes) elle a animé un atelier d’éloquence, le 11 janvier dernier. Elle présentera la lecture-spectacle « Edith l’orientale » le samedi 18 janvier 2020 à 17h dans le cadre du Printemps des poètes dont le thème national est « Le Courage » ainsi que Dimanche 19 janvier à 17h au Petit Palais de Chaillot, à Colonzelle.

 

Dominique Bouchery

directeur musical

Du piano à l’accordéon, de la parole à la chanson
Directeur musical et coordinateur du Comptoir des Poètes (projets artistiques et performances de scène), Dominique est d’abord un musicien complet, instrumentiste, chanteur et compositeur en même temps que poète. Son parcours l’a conduit de la musique instrumentale au théâtre pour arriver enfin au récital solo en passant par... le cirque.


Dès son plus jeune âge, il apprend le piano et le violon, mais c’est l’accordéon qui lui plait. Plus tard, il s’emballe pour la clarinette basse tout en commençant à travailler comme comédien dans plusieurs troupes aux noms évocateurs de sa démarche comme le F.B.I : Fenomenal Baazar Illimited, le cirque Gulliver, ou Swing Diesel, ou encore le Golden Pomme Trio.


Quand il arrive dans la Drôme, à la fin des années 80, il intègre la Compagnie Barbaroque de Didier Capeille. Très vite, il ne va plus qu’écrire des textes tout en commençant à chanter et la chanson lui fait découvrir qu’il peut enfin concilier son amour des mots avec son amour des notes : il a trouvé sa voie. Il enchaîne à nouveau les participations. D’abord un duo, Les Vieux Meubles, puis un trio, Balivernes, puis un quatuor vocal d’hommes, Entre 2 Caisses. Puis il commence à chanter ses chansons en solo en s’accompagnant de l’accordéon, tout en jouant le plus souvent possible de la clarinette, et il va petit à petit s’émanciper des groupes.


« Une chanson, ça permet de dire ce qu’on veut dire sans l’asséner, dit-il, on ne convainc personne avec une chanson, mais rien n’empêche de soulever des questions de société, d’exprimer des opinions, de transmettre des émotions si l’on sait les faire passer avec une bonne dose d’humour ». Ses maîtres à penser, ses « tontons tutélaires », comme il les appelle, sont Jean Giono, Pierre Desproges et Georges Brassens, des esprits libres et indépendants - il dit « anarchistes » - qui portent un regard original sur le monde et ne rentrent dans aucune chapelle. Il s’efforce d’adopter leur liberté de propos tout en la conciliant avec une rigueur de forme qui permet tout.


Il se produit dans des tournées dans toute la France et en Suisse. Parallèlement, il continue d’animer des ateliers d’écriture dont les dernières oeuvres seront restituées au cours du Festival Comptoir des poètes (samedi 4 avril à 17 h).

 

PHILIPPE ALTIER

Metteur en scène

Philippe Altier
Philippe Altier

L’art de la parole vivante


Philippe Altier, comédien, conteur, auteur et metteur en scène a intégré l’association Place des Arts. Il monte et met en scène le spectacle Cabaret-Courage avec les comédiens et musiciens du Comptoir des poètes le 4 avril 2020 à 21 h, à la salle des Fêtes de Grignan.

Artiste aux activités foisonnantes, Philippe aime reprendre la métaphore structurante de l’arbre pour définir son parcours. Un arbre dont les multiples ramifications sont reliées entre elles par son goût de la parole, de la culture populaire, et de la transmission.


Né à Nîmes, il part très jeune dans la région parisienne, où il se spécialise dans les sciences de l’éducation et de l’animation avant de découvrir la comédie et la « littérature orale » à travers le théâtre populaire, le conte et l’art du marionnettiste.
Puis il devient comédien de théâtre et participe aux spectacles de nombreuses compagnies telles que le Théâtre Populaire de la Brie (77) ; le Théâtre de l’Esprit de Sel (94) ; la Compagnie Viva la Comedia (75) ou les Ateliers du Capricorne à Clermond-ferrand.
En 2001, passionné par les cultures orales traditionnelles et poussé par le plaisir de raconter des histoires en parallèle avec ses aventures théâtrales, il créé la compagnie En Roue Libre. Les contes sont pour lui « le miroir d’une oralité sans écriture au service du spectacle vivant ».


De 2001 à 2010, il joue dans diverses pièces au Festival Off d’Avignon et en tournées, avant de revenir vivre dans le Sud, à Nyons. Il participe au Festival des Nuits de l’Enclave de Valréas en 2011 et 2013.
En 2015, il intègre le Théâtre du Fenouillet à Saint Gervais sur Roubion, avec lequel il joue dans de grands classiques comme « Don Juan » ou « Hamlet », mais aussi « Yvonne, princesse de Bourg » de W. Gombrovicz.
En même temps, il poursuit son activité d’animateur de théâtre et de poésie dans les écoles et les collèges de la région et entreprend des mises en scènes avec « Le dompteur de couleurs » (2014), « La peau d’Elisa », de Carole Fréchette (2015), et le Festival Gargoulette N’B en Baronnies provençales (2018).

 

Au rythme des mots, des sons et des images qui lui sont chers, Philippe aura mélangé tous les genres.


Invités

Malik Faraoun


Malik est issu d’une famille d’artistes, dont le père est un acteur de la décentralisation théâtrale, il intègre le CRR de Grenoble de 1980 à 1982.


Il entre ensuite au CNSAD de Paris de 1982 à 1986, où il suit les cours de Jean-Pierre Miquel, Pierre Vial et Gérard Desarthe en interprétation, et les cours de Bernard Dort en Histoire du théâtre ainsi que les cours de langage de Michel Bernardy.


En 1993, il entre à la Comédie Française et suit parallèlement des stages professionnels de hauts niveaux avec les comédiens du Théâtre d’Art de Moscou et le Théâtre Sfumato de Sofia, ou l’Unité Nomade de Formation à la mise en scène du Conservatoire de Paris.

 

Il développe en parallèle l’enseignement en dispensant des stages AFDASS, ainsi que des cours au lycée Molière dans le

cadre de la Comédie Française et devient en 2010 Responsable Pédagogique du CRR de Versailles.

  • Au théâtre : Il a notamment joué avec Brigitte Jacques, Jean Pierre Vincent, Jean Louis Benoit, Matthias Langhoff, Andrei Serban, Georges Lavaudant, Adel Hakim, Elisabeth Chailloux, Roger Planchon…
  • Au cinéma : avec Marcel Bluval, Ilan Duran Cohen, Alain Tasma, Robert Kechichian…
  • A la radio : avec Christine Bernard Sugy, Jacques Taroni, Jean Mathieu Zahnd, Catherine Lemire, Michel Sidoroff.

En 2018, il a joué au Tarmac sous la direction de Jacques Allaire : « Fais que les étoiles nous regarde ».

 

      En courage…Et vous ?  est le spectacle qu’il proposera vendredi 3 avril à 21h, avec des extraits de Tchekhov, Kateb Yacine, Sand, Krazienski, etc…

 

Pour lui, le courage est probablement l’une des vertus les plus nécessaires dans notre contemporanéité, tant elle infuse des situations très diverses allant du champ  politique à l'espace le plus intime du champ amoureux. 

Toute une déclinaison de singularité ou de situations viennent à l'esprit et la liste à la Prévert est casi infinie ( personnes âgées, pompiers, clochards, infirmières, enseignants..etc) et tout un chacun peut y amener son écho. En jouant sur la langue, il choisit de partir de l'état de courage, nécessaire à tout être humain dont il faut avoir la capacité pour vivre...

A travers des extraits de lettres, d'interviews, d'articles et de témoignages, il propose d'entendre cette vertu "en action"..

Isabelle latapie

Isabelle Latapie fantaisiste, chanteuse, humoriste et artiste improvisatrice, enchante grands et petits dans des spectacles hauts en couleurs.
Rires, chant, danses, tendresse emportent le public et rappelle les valeurs de partage, de respect et de courage pour maintenir les liens de solidarité et de bienveillance entre tous. Elle nous présente samedi 4 avril à 15h30 « Grand Mémère fait son ménage » spectacle vivant à voir en famille à partir de 3 ans, écrit et interprété par elle-même. Durée : 45mn à 1h.
Grand Mémère se raconte à travers les contes de l’enfance. Elle vieillit et voit sa vie défiler. Alors elle décide de profiter et d’accepter, de faire le grand ménage pour continuer à s’amuser, à donner, à partager.
Une belle leçon de courage à transmettre aux petits mais pas seulement.


Artistes de place des arts

Ils présenteront samedi 4 avril à 21h le spectacle « Cabaret Courage »

Maïa Capeille
Collégienne, elle dit et chante avec passion des textes engagés.


Chris Chanet
Musicomédien depuis ses plus jeunes années, Chris passe son temps à jouer dans la rue ou en big-band avec son corps, ses mots, ses saxos.


Carinne Fage
Carinne est passionnée par la littérature, les jeux de langage, la musique. Elle a participé comme figurante à plusieurs spectacles des Fêtes Nocturnes de Grignan et de la Compagnie Barbaroque. Elle essaie de transmettre le goût des mots et des textes qui font vibrer dans l’enseignement des lettres, lors de cafés littéraires, au gré des conversations.


Marcel Grosjean
Né au pied de la Collégiale, Marcel est un « Grignanais de Grignan » membre fondateur de Place des Arts. Chanteur et guitariste aussi bien que comédien, il a joué dans plusieurs
téléfilms et continue de participer à des représentations théâtrales au sein de plusieurs troupes.


Nicolas Layani
Ancien élève du Conservatoire de la Chanson de Mireille, chanteur et guitariste, interprète de la chanson populaire française, Nicolas a été de nombreuses années comédien dans la troupe de Robert Hossein. Il aime accompagner des comédiens et des conteurs à la guitare tout en participant à leur spectacle.


Anne Marie Liautard
Anne-Marie poursuit sa vie de femme avec en filigrane l’amour et le besoin des mots, qu’ils soient écrits par d’autres ou surgis de sa plume.
De récits de vie en poèmes, de poèmes en nouvelles, la vie se raconte pour elle sur la feuille, au jour le jour.


Geneviève Luchet
Écrivaine, conteuse et auteur de contes pour les petites oreilles mais aussi pour les grandes, Geneviève dit et lit des textes et des poésies en musique le plus souvent accompagnée au piano ou à la guitare. Pour elle, la musique des mots va de pair avec la musique des notes.
Elle est aussi peintre et graphiste sous le nom de Genelle.


FANFARE
Jul Bedrine, Dominique Bouchery, Chris Chanet, Estelle Chevrou, Jacques Doudelle,
Lou Luneau.


PLASTICIENS (décors du festival)
Françoise Dantin, Geneviève Luchet, Gérard Villiers